Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 00:00

JKK fukama

L’heure est venue pour nous d’amorcer la dernière étape de notre résistance qui consiste à braver les interdictions de manifester, à ne reculer ni devant les menaces ni devant la peur, à occuper massivement les rues et à n’hésiter plus à dresser des barricades et à s’affronter aux diverses forces répressives (police, milices…) et à éxiger la fin du régime dictatorial  et d'occupation incarné par alias Joseph KABILA.


Une situation nouvelle qui, maintenant, doit nous placer à un tournant dans notre lutte pour en finir avec la dictature du conglomérat d’aventuriers au pouvoir dans notre pays.

   

Si c’est à ce prix que nous devons reprendre le contrôle de notre avenir, de notre destin, au nom de la liberté et en l’honneur de ceux qui ont combattu pour que subsiste la République Démocratique du Congo libre et prospère, alors révoltons-nous !


Révoltons-nous parce que la révolte est un sentiment noble qu’il faut savoir exprimer.


La révolte est un acte de courage inaltérable car elle est la prémisse d’un changement d’idées et la transformation d’une réalité désespérée en une réhabilitation certaine.


Combattons de façon radicale alias Joseph KABILA dont l’ultime projet est de vendre aux enchères l’esprit de la nation et tous les efforts consentis par le peuple congolais à travers de nombreux sacrifices.


Souvenons-nous du texte de la liberté contenu dans notre hymne national dans ses premiers couplets : "Debout congolais, unis par le sort, unis dans l’effort pour l’indépendance. Dressons nos fronts, longtemps courbés, et pour de bon prenons le plus bel élan…"


Il est temps d’entonner ensemble cet hymne révolutionnaire qui nous libèrera des mains d’un gouvernement qui se veut de tout temps auteur de l’injure et de l’humiliation du peuple congolais.


Ainsi, j'invite  tous les leaders politiques qui se réclament de l’opposition à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de la nation et de l’histoire de notre pays, en appelant la population à une grève générale dans tout le pays, grève dont la fin devrait laisser place à l’utilisation de mêmes armes que l’ennemi à côté d’une désobéissance civile ininterrompue afin d’une libération totale, réelle et effective de notre  pays.


La Patrie ou la mort ! Nous vaincrons !


Maître Jackson KALONJI MUSHILA

Jurisconsulte

Partager cet article

Repost 0
Published by FONDEX RDCONGO - dans La Patrie ou la Mort !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FONDEX-RDCONGO
  • FONDEX-RDCONGO
  • : Ce blog est celui du Forum Novateur Pour la Démocratie dans l'Excellence. Il est initié dans la vue d'inviter le peuple congolais à des échanges constructifs et participatifs sur la reconquête de sa liberté afin de reprendre en mains sa destinée et de s'assumer en tant que peuple.
  • Contact

Archives

Catégories